Kawasaki

Clément 0 avis

Retrouvez sur cette page les informations concernant la marque Kawasaki, notamment son histoire, ses renvendeurs ainsi que ses différents deux-roues neufs.

Présentation de Kawasaki

L’histoire industrielle de Kawasaki débute en 1878, lorsque Mr. Shozo Kawasaki se lance dans la production de navires civils et militaires en acier. Jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale la production de l’usine est exclusivement réservée aux engins militaires.

Au sortir de la guerre, la firme se réoriente vers des activités plus pacifiques. Elle conserve et modernise ses industries lourdes, mais s’intéresse dés 1949 à la moto, notamment par l’étude et la réalisation d’un petit moteur nommé que. Ce moteur est d’abord commercialisé "seul", sans partie cycle.

Les premières motos estampillées "Kawasaki" (écusson à drapeau sur le réservoir) n´apparaissent qu´en 1960 sur un modèle dénommé B7, un 125 cc mono qui connait un certain succès.

Quoiqu´il en soit, la fin des années 50 est capitale pour Kawasaki, puisque la firme décide de passer aux choses sérieuses en matière de moto.

La Kawasaki Aircraft co, division produisant habituellement des avions et hélicoptères entre en étroite relation avec Meguro, une très ancienne société Japonaise spécialisée dans la production de motos à moteurs 4 temps, et qui connait alors de gros problèmes financiers. Cette fructueuse collaboration s´avére vite déterminante.

1962 voit apparaître les petites 125 B8 qui sont très appréciées au Japon. Mignonnes, performantes et bien finies elles marquent le premier réel succès de Kawasaki en matière de moto. Le modèle "B8-Motocross" rafle d’ailleurs l´année suivante les 6 premières places du championnat de Moto-Cross Nippon.

Meguro, qui a définitivement été absorbé par Kawasaki en 1963, a dans ses cartons la K1 : un Twin 500cc 4 temps, très inspiré des BSA A7 ou A10 et destiné avant tout à la police Japonaise. Une jolie moto produite par Méguro depuis 1959. La K1 donnera vite naissance a la K2 qui ne cessera d’évoluer pour engendrer la série des W1, 2 puis 3. Destinées à conquérir le marché Américain où elles sont présentées en 1965, ces machines bénéficient d’une excellente mise au point qui leur vaut une réputation méritée en matière de fiabilité et robustesse.

Malheureusement, les performances restent décevantes malgré un accroissement significatif de la cylindrée, portée à 624 cc, puis l’ajout d’un second carburateur. Les lignes, trop classiques pour l’époque, limitent d'autant plus le succès commercial de cette machine.La compétition démontre l’incontestable efficacité, voir suprématie, des multicylindres 2 temps à distribution rotative, et c’est donc dans cette direction que les bureaux d’étude maison orientent leurs recherches.

Dès 1966 apparaît la A1 "Samouraï", un Twin 2 Temps à distribution rotative de 250 cc. Sa modernité mécanique, la qualité de sa finition, ses lignes gracieuses et ses performances, lui assurent un succès immédiat et remarqué. Ces Twins A1 et A7 sont les premiers succès commerciaux de Kawasaki aux USA.

La percée sur le marché Européen sera par contre moins nette. C´est cependant sur ce vieux continent que sera bientôt organisée la fameuse Coupe Kawasaki, première coupe de marques, disputée l´année de sa création aux guidons d´Avengers.

En 1968 un deuxième projet parit lui sur la nouveauté avec une toute nouvelle génération de moteurs 2 temps de 500cc de cylindrée répartie sur 3 cylindres en ligne et alimentés par de classiques carburateurs. Les « Triples » étaient nés... Mais alors que Kawasaki s´apprête à présenter au grand public sa nouvelle génération de Triples 2 temps, fin 68 c´est Honda qui crée la surprise en dévoilant sa CB 750... 4 cylindres, 4 temps...de 750cc de cylindrée. L´engouement pour une telle machine est à la hauteur de ce que Kawasaki n’avait pas su prévoir. "Coiffés sur le fil" avec leur projet secret, pour les ingénieurs de Kobé la pilule fut certainement dure à avaler. Abandonnant leur propre projet de 750cc, ils se mirent à travailler sur quelque chose de beaucoup mieux, ils abandonnèrent le deux temps pour s’ingénier à concurrencer leurs compatriotes sur leur propre terrain et s’inscrirent eux aussi dans la recherche sur les performances du 4 temps. Le Ninja vert était né.

Source du texte

Kawasaki
  • N.C.
  • N.C.
Modèles Kawasaki

Deux-roues

Kawasaki Motocross Voir plus de Kawasaki Motocross

Kawasaki Roadster Voir plus de Kawasaki Roadster

Kawasaki Sportive Voir plus de Kawasaki Sportive

0

Commentaires et votes

Il n'y a pas encore eu de commentaire pour le contenu «Kawasaki»