Comment laver son blouson de moto en textile ?

Florine 0 avis

C'est un incontournable de l'équipement du motard : le blouson est un vêtement à la fois protecteur et branché. De cuir ou en textile, une question subsiste : comment bien le laver? Le cuir est une matière vivante et pour cette raison, un entretien régulier et minutieux est demandé. Néanmoins, concernant le blouson en tissu, le lavage n'est pas aussi simple que celui d'un quelconque t-shirt.

Comment laver son blouson de motoComment laver son blouson de moto

En effet, le tissu utilisé pour confectionner votre blouson de moto n'est pas un simple tissu mais c'est un concentré de technologie qui permettra, au plus chevronné des motards d'assurer sa sécurité et de le protéger des intempéries et des dangers de la route.

Dès lors, votre blouson de moto subit toutes les agressions de la route, de la météo et de l'usure : poussière, pluie, gaz d'échappement, transpiration, etc. Au quotidien, votre textile devient vite sale et d'aspect usé, surtout s'il est de couleur claire. Je vous propose donc dans cet article de vous aiguiller sur le lavage de votre blouson moto en textile. Pour cela, nous verrons une à une les questions que l'on peut se poser lors de cette opération.

Dois-je laver mon blouson en machine ou à la main ?

Il est vrai que lorsque l'on parle de nettoyer un textile, aujourd'hui, on pense : machine à laver.

Mais le textile de votre blouson de motard n'est pas à laver n'importe comment. Dès lors, le lavage en machine n'est pas forcément exclut, même si on lui préfère de loin le lavage à la main, car beaucoup agressif.

Cependant, si vous choisissez quand même de faire faire à votre blouson un petit tour dans le tambour de votre appareil, je vous conseille de choisir le programme le plus délicat possible et l'essorage le plus lent. Et surtout sans utiliser d'adoucissant car il endommage l'étanchéité des membranes imperméables. Une fois le cycle lancé, honnêtement, vous n'avez plus qu'à croiser les doigts. Le résultat dépendra aussi bien de la qualité de votre blouson, que du nombre d'éléments détachables et détachés, de la qualité de votre machine, du programme choisi. Bref, il vous faut quand même un ensemble de circonstances difficile à réunir.

Donc, pour cette première question, je vous répondrai, naturellement, d'éviter le lavage en machine et de mettre un peu d'huile de coude pour votre équipement de motard textile préféré afin de le nettoyer sans l'agresser.

Comment bien préparer son blouson avant le nettoyage ?

Dans un premier temps, je débuterais par une évidence : enlevez tout le contenu des poches. Cela paraît simple mais, nous savons tous qu'un stylo ou un mouchoir oublié peuvent faire des dégâts considérables.

En second lieu, je conseille de détacher tout ce qui peut l'être : membranes, coques antichocs, etc.

Ce n'est pas forcément nécessaire, mais cela peut vous faciliter grandement le nettoyage.

Par ailleurs, vous pourrez ainsi décider de laver vos doublures et tous les éléments détachables uns à uns, ou d'en laver aucun, ou seulement quelques uns.

Il est à noter que si vous choisissez de détacher certains éléments de votre blouson ou que vous avez un des fameux "3 en 1" composé de plusieurs doublures, n'oubliez pas de veiller à noter précisément l'emplacement des éléments détachés et l'ordre des doublures.

Quels produits et/ou ustensiles utiliser ?

Alors, disons-le tout de suite, il faut oublier l'eau de javel, les détachants et autres lessives non recommandées.

Votre blouson vous l'aimez. Vous devez donc le traiter avec douceur.

Tous les nettoyants agressifs, abrasifs et super puissants sont à bannir.

En effet, l'une des premières qualités de votre blouson se situe dans les matériaux utilisés pour sa confection, car votre textile doit être déperlant et résistant à l'abrasion.

Dès lors, je vous conseille d'utiliser du savon de Marseille, des lessives spécialement conçues pour les textiles fragiles ou encore les produits spécifiques pour l'entretien des tissus déperlants.

De plus, l'utilisation d'ustensiles tels que les brosses ou les éponges ou même vos ongles pour gratter les résidus est formellement proscrite. Une fois de plus, vous risqueriez d'abîmer la qualité de votre blouson. Toutefois, vous pouvez utiliser les lingettes microfibres, connues pour nettoyer en douceur et ne pas laisser de résidus. Si quelques moustiques sont récalcitrants à quitter votre textile, humidifiez un peu la zone et ils se détacheront tout seul.

Enfin, il est à noter que la température de lavage de votre blouson ne doit jamais excéder les 30°C.

Qu'en est-il du rinçage?

Cette étape est particulièrement importante. Il ne faut donc pas la négliger.

En effet, vous devez retirer consciencieusement tous les résidus de détergents présents sur le textile. À défaut, votre blouson serait endommagé et les produits pourraient laisser des traces, qui ne seraient ni esthétiques, ni bon pour préserver l'imperméabilité.

De ce fait, n'hésitez pas à rincer abondamment votre blouson

Comment sécher votre textile, une fois lavé?

Et bien contre toute attente, les blousons de moto en textile peuvent aisément passer au sèche-linge. C'est une très bonne pratique car l'air chaud va réactiver le traitement déperlant. N'oubliez pas que le caractère déperlant est ce qui permet de prévenir de l'imprégnation le textile extérieur de votre blouson.

Cependant, si vous ne possédez pas de sèche-linge, vous pourrez repasser votre veste. Dans ce cas-là, vous devez impérativement repasser en mettant le fer en position "délicat", sans vapeur et au travers d'une serviette. Cette pratique permet également de réactiver la déperlance.

Par ailleurs, si vous avez choisi d'ôter le maximum d'éléments détachables de votre blouson, le temps de séchage en sera réduit.

Que faire si votre blouson n'est plus déperlant?

Je vous l'ai souvent répété au cours de cet article, la déperlance est une qualité fondamentale de votre blouson de moto en textile. Elle est essentielle pour votre sécurité et votre confort.

Il faut tout de même savoir que si votre blouson n'est plus déperlant, vous pouvez, après le nettoyage, utiliser des produits spécifiques, notamment lui appliquer un spray imperméabilisant.

Comment nettoyer des blousons en textile avec membrane Gore-Tex?

Il faut savoir que le traitement déperlant durable d'un vêtement en Gore-Tex se dégrade normalement avec l'usage et l'exposition à la poussière, aux détergents et autres impuretés.

Si dans un premier temps votre blouson est légèrement sale, je vous conseille un lavage délicat avec de l'eau et un peu de Savon de Marseille.

Si, en revanche, dans un second temps, votre textile est très sale, vous pouvez, comme tous les textiles en Gore-Tex, le passer à la machine à laver. Il faut donc dans en premier lieu, retourner le vêtement et le laver à 30 degrés. Puis en second lieu, il faut utiliser une lessive pour textiles délicats, tout en ne mettant qu'un quart de la dose proposée et ajouter un cycle de rinçage supplémentaire afin d'éliminer complètement les résidus de détergent.

Comme pour les autres blousons en textile de moto, les blousons avec membrane Gore-Tex ne supportent pas l'adoucissant.

En revanche, il est recommandé d'utiliser un produit d'entretien imperméabilisant que l'on appelle un raviveur de déperlance topique. Ce produit spécifique ne sera utilisé que sur les tissus extérieurs. Les marques les plus connues concernant l'imperméabilisation sont Nikwax ou Granger, qui fabriquent d'excellents traitements déperlant durables.

Dès lors la durée du traitement varie en fonction de l'utilisation et de l'entretien. Plus le blouson sera usé, plus votre textile aura tendance à se gorger d'eau.

Quelles sont les différences entre le lavage d'un blouson de cuir et celle d'un blouson textile?

De prime abord, la différence de matière sautant aux yeux, il est évident que le blouson de cuir nécessite plus de soin et d'attention qu'un textile.

D'une part car le cuir est une matière vivante, puisque rappelons-le c'est de la peau et d'autres part, car il exclut totalement le lavage en machine, les produits et outils agressifs et n'a pas ou très peu d'éléments détachables.

Outre cette différence de matière, le blouson de cuir nécessite un entretien régulier pour dépoussiérer, enlever les moustiques et ne pas abîmer la matière. Vous devrez donc vous munir de produits spécifiques pour le cuir ou des laits (démaquillants ou pour bébé) et surtout veiller à bien l'aérer. Contrairement au blouson textile, le blouson de cuir a besoin de respirer, c'est la raison pour laquelle, vous ne devez pas mouiller trop abondamment ni le faire sécher dans des lieux clos et confinés.

Le blouson de cuir demande un nettoyage, et en règle générale, un entretien plus régulier (tous les mois environ, voire toutes les deux semaines si vous le portez quotidiennement).

Le blouson de moto textile a une plus grande facilité de nettoyage et l'entretien est plus lié à votre utilisation qu'à une régularité.

Concernant le style de cuir ou textile, c'est vous le seul maître de votre garde-robe.

Quels sont les gestes à éviter ?

  • Le lavage en machine à haute température
  • L'utilisation de produits chimiques agressifs : eau de javel, lessive quelconque, etc.
  • L'usage d'éponges ou de brosses pouvant endommager le tissu.
  • Le séchage complet à l'air libre : le traitement déperlant ne sera pas réactivé.

Enfin, en règle générale, tout comme vous aimez enfourcher votre moto et la chouchouter, votre équipement et votre blouson en particulier a besoin des mêmes soins. Alors ne le maltraitez pas en utilisant des produits ou des moyens de lavage trop agressifs : il vous le rendra bien. Ainsi, il restera hydro résistant plus longtemps et vous pourrez vivre avec lui, tout le reste de votre équipement, et bien sûr, votre moto, de folles aventures. Et, "On the Road again"....

0

Commentaires et votes

Il n'y a pas encore eu de commentaire pour le contenu «Comment laver son blouson de moto en textile ?»